Liste des réalisateurs

Voici la trentaine de réalisateurs et réalisatrices qui ont été sélectionnés pour le Kino Kabaret International de Montréal 2018.

Bloc 1 (3 au 5 mai)
– Présentation de leurs le films le 5 mai

Daria Amona Fe

Russie / États-Unis

Daria Amona Fe est réalisatrice, actrice, photographe et monteuse de vidéos. Née à Moscou, elle a fait des études lui permettant d’obtenir un diplôme au sein de l’Académie Russe des Arts du Théâtre. Elle vit actuellement à Los Angeles et suit un parcours professionnel à Hollywood.

Alice Bédard

Québec

Alice Bédard est une jeune réalisatrice qui rêve de faire des films depuis son plus jeune âge. Faute de moyens, elle a pris l’habitude de faire beaucoup avec peu. Elle apprécie les longues promenades sur la plage, les romans d’amour et les conversations profondes.

Chloé Conseil

France

Originaire de Laval (France), je m’installe sur Paris pour des études de théâtre, danse et cinéma. Je travaille comme comédienne puis rapidement le désir de réaliser prend le dessus. Je réalise une dizaine de courts métrages indépendants puis suis sélectionnée en 2016 pour la formation Génération Court parrainée par Luc Besson. Aujourd’hui je collabore avec des producteurs de fictions / clips tout en préservant du temps pour d’autres projets de coeur.

Olivier Gilbert

Québec

Diplômé en 2006 en production cinématographique à l’Université Concordia, Olivier Gilbert réalise et produit de façon indépendante une vingtaine de courts métrages qui circulent à travers les festivals dans le monde. De 2007 à 2011, il est codirecteur artistique de Kino Montréal. Olivier travaille également comme monteur pour différentes émissions de télévision. Il signe en 2014 la web-série Papa d’estrades que l’on peut voir sur différentes plateformes.

Louis-David Jutras

Québec

Louis-David crée en 2014 sa première série, J’aime Pas, qui obtient des nominations aux Gémeaux, aux Numix et au festival Court Devant de Paris. En 2015, il signe sa deuxième série originale, Entendu dans les Bars, également nominée aux Gémeaux et dans plusieurs festivals: Rome, Dublin, Vancouver, Rio, Paris et Los Angeles. Par la suite, il se fait approcher par le Ministre de la Culture pour donner des formations en scénarisation web.

Mikhaïl-Amadeus Plante

Québec

Après un baccalauréat en cinéma à l’UQÀM, Mikhaïl-Amadeus participe à l’édition 2016 de la Course des Régions Pancanadienne, où il a la chance de représenter sa région natale. Actif dans le mouvement Kino depuis 2 ans, son film Monstre produit dans le cadre du Kabaret Kino SPASM 2017 fût projeté lors de la dernière édition du Gala annuel de Kino et poursuit son périple dans les festivals. Son art cinématographique lui permet de traiter de thèmes tabous et créer des personnages marginaux à la psyché trouble.

D. Racine

Québec

C’est dans sa passion qu’il a trouvé sa vocation. Pour D. Racine, le cinéma est sa plateforme de choix pour faire rire, choquer et s’exprimer sans censure. Il se consacre aussi à ses études en cinéma entre temps. Encore jeune dans le mouvement Kino Montréal, il en est pourtant déjà à sa troisième expérience de Kabaret et à sa deuxième présence en tant que réalisateur.

Jocelyn Roy

Québec

Formé en jeu et en scénographie à l’UQÀM et en scénarisation à l’INIS, Jocelyn Roy arrive à Kino scénario en 2015.  Son scénario Dissentiment est choisi et tourné au Kino Kabaret de Bruxelles en mai 2016. Il réalise son premier film au Kinoël 2016 et, dans le cadre du Micro Kabaret Kino Moebius, il écrit et réalise Everything Must Go, mon amour. Le mois dernier, il s’est rendu en France pour tourner Sibelle, son 3ème film, en collaboration avec Kino Lyon.

Jonathan Roy

Québec

J’ai déjà fait deux ou trois court-métrages avant.

Tobias Wieneke

Allemagne

Tobias Wieneke got addicted to the idea of Kino in 2010 by HamburgerKino. Since this time he joined international kabarets like KinoTLV, KinoD, Shanghai Kino and many more. With a master degree in mechanical engineering TheTravelingTobi is now in Canada to experience the homeland of Kino for one year. Besides working as a dop or gaffer, he loves exploring interesting characters in his own movies.

Bloc 2 (6 au 8 mai)
– Présentation de leurs le films le 8 mai

Adam-Gabriel Belley-Côté

Québec

Avec un historique qui le fait passer par le Lac-St- Jean, Québec et Sherbrooke, Adam-Gabriel a finalement abouti à l’Université de Montréal pour compléter ses études en Cinéma. À sa sortie du bacc, il fait plusieurs court-métrages, dont Invectum qui s’est démarqué à l’international et sur le web. Ensuite, il mène une carrière en production tout en continuant à faire de la réalisation professionnelle et personnelle.  Comme tout jeune réalisateur, il travaille aussi à l’écriture de son premier long.

Maxime Cormier

Québec

Diplômé de Saint-Hyacinthe en Interprétation théâtre en 2004, Maxime exerce le métier de comédien depuis ce temps. La réalisation prend plus de place dans sa vie depuis environ 5 ans, notamment au sein du mouvement Kino où il a réalisé plusieurs court-métrage; comme BestDayEver (RCVQ, FNC), Saveurs LocaleDudes… et Understanding Katia pour ne nommer que ceux là.

Nicolas Decoster

Canada / Belgique

Nicolas Decoster est un technicien autodidacte, il découvre Kino a Bruxelles en 2011. Passionne par la direction photo, il a travaille a la mise en lumière et en image des projets des autres. Grand voyageur, amoureux d’écologie et de rencontre multiculturelle, il souhaite aujourd’hui réaliser son 1er cours métrage de fiction.

Fabrice Douchy

Belgique

Belge d’origine, né près de Paris le 14 août 1971, Fabrice Douchy, grand passionné de technique, s’intéresse aux arts audiovisuels dès sa tendre adolescence. À la fin de ses études très diversifiées (cinéma, mathématiques, informatique…), il réalise son premier documentaire et comprend que cet art lui permet de s’exprimer, tout en comblant sa soif de connaissances techniques. Les années qui suivent, il réalise de nombreux projets audiovisuels pour des écoles ou des producteurs, en parallèle de son emploi dans l’informatique. En 2012, il décide de faire de sa passion son activité principale. Début 2018, ayant découvert le concept kino grâce à un ami, il décide de se lancer dans ses propres créations comme réalisateur-auteur.

Erika Gagné

Québec

Diplômée d’Art et Technologie des Médias en 2017 et originaire du Saguenay, Érika fait sa place sur le marché du travail à Montréal comme troisième assistante à la réalisation, et fait ses preuves dans plusieurs départements de production. Elle réalise son premier court-métrage indépendant « Plaisir coupable » en 2018, et s’investit dans de nombreux projets comme comédienne, scénariste et réalisatrice.

Isabelle Giroux

Québec

Isabelle Giroux a débuté son parcours de réalisatrice en 2012.  Avec son film Loup-Garou (2014), elle a découvert le monde des festivals : New Orleans Film Festival (Sélection Officielle), Richmond International Film Festival et les Rendez-Vous du Cinéma Québécois, entre autres. Comédienne professionnelle, elle prête une attention particulière à la direction artistique de ses films. Chaque détail compte et amène le résultat que vous voyez. Œuvrant aux côtés de Kino, elle est bien fière de son parcours, ayant pu réaliser des films au Kabaret de Montréal, ainsi qu’à Bruxelles (Belgique), Trouville-sur-Mer (France), Helsinki (Finlande) et Melbourne (Australie).

Frédéric Lavigne

Québec

Monteur sonore, musicien et mixeur, Frédéric partage son expertise sonore au sein de Kino depuis 2012.
En 2017, grâce aux Kabarets internationaux, il se lance dans la réalisation.

Nicolas Legendre

Québec

Nicolas Legendre est un scénariste et réalisateur œuvrant principalement dans le domaine publicitaire. En 2016, il participe à la première édition pancanadienne de la Course des régions, présentée par Radio-Canada, où il remporte le prix INIS émergence de l’Institut Nationale de l’image et du son pour son court métrage Petit Poulet. Il affectionne particulièrement la poésie québécoise et les pizzaghetti de banlieues.

Ariane Louis-Seize

Québec

Diplômée de l’Inis en scénarisation, Ariane marque ses débuts comme réalisatrice avec son court-métrage La peau sauvage, film lauréat de plusieurs prix et nominations (Prends ça court, Prix Écrans Canadiens, Gala Québec Cinéma). Elle poursuit sa carrière en développant divers projets de fiction explorant ses thèmes de prédilection, soit: l’identité, les corps en mutation et le processus de libération personnel.

Chrystelle Quintin

Québec

Avant tout comédienne avide de création, Chrystelle Quintin plonge, à présent, dans l’univers de la réalisation. Entrepreneure depuis toujours, elle fait fi des difficultés du métier en s’offrant la possibilité de travailler sur ses propres projets. Jouer, scénariser, monter : Chrystelle adore essayer plusieurs chapeaux afin d’enrichir ses connaissances cinématographiques et ce, toujours principalement en vue d’évoluer en tant que comédienne. Chose certaine, ce sont ses expériences antérieures qui ont fait d’elle une réelle passionnée de cinéma. C’est d’ailleurs avec amour qu’elle arbore fièrement son projet de long-métrage, qu’elle prévoit tourner dans les deux prochaines années.

Bloc 3 (9 au 11 mai)
– Présentation de leurs le films le 11 mai

Colas Besnard

Belgique

Je suis 1er assistant caméra de métier depuis 8 ans en Belgique, et DOP sur des petits projets. En parallèle, ça fait 6/7 ans que je traîne dans des Kabarets Kinos, principalement comme DOP, et maintenant je m’oriente vers la réalisation après l’avoir fait une 1ère fois au Kino Genève en 2017. La comédie n’est pas mon truc, je préfère les polars/films noirs/drames. J’arriverai le 5 mai à Montréal.

Gen Bourassa

Québec

« Fascinée par le monde qui m’entoure, je suis de celles qui observent et qui se questionnent sur les gens qui entrent dans son quotidien. Raconteuse née  au parcours atypique, la diversité et l’équité sont les valeurs que je souhaite transmettre à travers des histoires uniques. Il me tient à coeur de présenter des personnages crédibles et nuancés qui évoluent dans un univers réaliste ou parfois déjanté.

J’ai complété des études en cinéma et communications ainsi qu’en écriture cinématographique à l’université du Québec à Montréal. J’ai par la suite suivi une formation de direction d’acteurs avec  Danielle Fichaud.​ En 2016, j’ai eu la chance de représenter la région de Montréal en tant que cinéaste lors de la Course des régions pancanadienne. »

Julie de Lafrenière

Québec

Ayant fait de la danse durant sa jeunesse, Julie de Lafrenière obtient d’abord un diplôme d’études collégiales dans ce domaine. Ensuite, c’est en 2009 qu’elle termine sa formation en interprétation à l’École nationale de théâtre du Canada. Depuis sa sortie, elle multiplie les projets tant sur la scène théâtrale, qu’à la télévision et au cinéma. Aimant la création, elle a aussi été metteure en scène, chorégraphe et scénariste. C’est lors du Kino Kabaret de Montréal en 2015 qu’elle écrit et réalise son premier court-métrage. Depuis, elle compte une dizaine de réalisations à son actif.

Abdonel Dorvil

Haïti

Abdonel Dorvil est né à Port-au-prince, en Haïti, le 30 octobre 1985 ; il quitte la capitale après le tremblement de terre en 2010, et passe 2 ans en République Dominicaine pour apprendre l’espagnol et faire d’autres expériences, et 2 ans à Jacmel – là où il fait ses études en cinématographie à l’Artiste Institute. Le cinéma est donc le parcours qu’il a toujours envisagé, mais pourtant il a commencé à travailler dans des organisations humanitaires. C’est en 2013 que Abdonel produit sa première œuvre, un court-métrage intitulé C’est encore elle. Il réalise ensuite son premier court-métrage en 2015, Le Naufragé, puis il enchaîne sur Un Sourire en 2016. Il a également été acteur dans deux courts-métrages en 2015  (Ezistan et Valantin), et a travaillé comme cinématographe sur quelques courts-métrages en France et au Canada : La Robe (2015), Etre ou Paraitre (2015), Life is Here (2016), La Rue (2017). Il compte de nombreuses participations dans des laboratoires internationaux de création de courts-métrages ; entre 2017 et 2018, il a travaillé comme cadreur et monteur sur cinq documentaires pour quatre organisations humanitaires. Enfin, en juillet 2017, il a pu réaliser Trilova au Québec, dans le cadre du Kino Mada.

Rémi Fréchette

Québec

Rémi Fréchette a développé son art à travers le mouvement Kino depuis 2005,
et dans ses études à l’université Concordia en Film Production. Il se fait
remarquer avec Les Jaunes en 2013, une série web qu’il co-écrit et réalise, qui
deviendra un long-métrage et fera le circuit des festivals de films de genre. Sa
deuxième série web L’Étrange Province remporte le Numix dans la catégorie
Humour et variété en 2016. En 2018 il sort l’anthologie Montréal Dead End, qu’il
co-produit indépendamment, et dans laquelle il réalise un segment aux côtés de 17
autres réalisateurs. Il travaille présentement sur deux projets de longs-métrages,
il co-anime le podcast Point de vues, et est programmateur du volet québécois
au Festival Fantasia.

Patrick Péris

Québec

Son univers créatif bascule entre le réel et l’imaginaire, la fiction, le documentaire et l’animation. Patrick aime raconter des histoires mettant en scène humains, objets ou dessins.
Réalisateur, caméraman, directeur artistique et monteur (selon les projets), son souci de l’esthétisme et du rythme forge bien sa signature visuelle en constante évolution.

Hughes Provencher

Québec

Après des études en digital filmmaking à Boston University, Hughes Provencher complète un certificat en écriture de long-métrage à l'INIS. Scénariste et réalisateur, Hughes Provencher fait son cinéma; absurde, contemplatif, naïf et souvent imprévisible. Les êtres humains sont fascinants, et cette affirmation est loin d’être uniquement positive. Les êtres humains sont cons, et cette affirmation est loin d’être uniquement négative. C’est en regardant les autres qu’on soigne ses troubles mentaux et quoi dire de la nourriture, la bonne bouffe et les bons livres. Ses courts-métrages se promènent en festivals. Calamités caustiques en 2015, Vieux steak en 2016 et son dernier film, Le secret du plaisir qui a entre autre remporté le prix du meilleur montage à Fantasia en 2017.

Patrick Renaud

Québec

« Après avoir fait des études en jeu à l’Option théâtre du Collège Lionel-Groulx et aux Ateliers Danielle Fichaud, j’ai acquis plus de 10 ans d’expérience en direction d’acteur, coach de jeu, acteur, et en enseignement. J’ai participé à plus de 1000 jours de tournage. Le jeu, les mots, l’acteur et l’être humain me passionnent profondément. C’est un secteur qui me permet vraiment de m’épanouir professionnellement. Mes solides compétences pour la direction d’acteurs, la compréhension des textes, ma grande qualité d’écoute, les communications avec l’être humain ainsi que mon talent de pédagogue, me permettront de contribuer significativement au succès de vos créations.

C’est aux côtés de Danielle Fichaud que j’ai perfectionné mon art. J’y ai découvert entre autres la passion de l’enseignement, mon amour inconditionnel pour l’acteur et surtout, le plaisir de jouer. Aujourd’hui, je joue, j’enseigne, je coache, je réalise et je mets en scène.
Mes salutations les plus distinguées et je suis à votre entière disposition! »

Mat Rich

Québec

Mat Rich est un réalisateur fraichement débarquer dans la scène qui ne se gène pas de faire des projets audacieux, loufoque et parfois même choquant. Il a un amour et une compréhension de l’humour dont il incorpore souvent dans son travaille. Que sa soit de faire rire a une blague bien placé ou de faire réfléchir a un propos inattendu, son œuvre réussi toujours a créer des réactions fortes.

Anik Salas

Québec

Dynamique, c’est ainsi qu’on qualifie Anik Salas. La réalisation est pour elle une revendication. Elle l’exprime d’abord dans son webmagazine [VRÈ] où elle explore des enjeux de société, puis par la fiction. Son court-métrage La guerre des bleuets a remporté un Gold Remi Award et a été diffusé dans 13 salles de cinéma au Québec. De la recherche au montage, Anik tire profit de sa polyvalence pour donner un sens à tout ce qu’elle réalise.

Mei Fa Tan

Suisse

Née à Genève, en Suisse, Mei Fa Tan évolue depuis 7 ans dans le paysage
audiovisuel Helvétique. Saluée pour son travail auprès des artistes et musiciens,
elle fait ses armes à la réalisation de plus d’une quarantaine de clips musicaux,
publicités et court-métrages. Sur ces productions, elle expérimente la narration et
la mise en scène au service des différents univers.