Montréal Dead End

RÉALISATION

Rémi Fréchette, Loïc Surprenant, David Émond-Ferrat, Eve Dufaud, Frédérick Neegan-Trudel, Mickael N’Dour, Émilie Gauthier, Priscillia Piccoli, Catherine Villeminot, Tiphaine DeReyer, Mara Joly, Charles Massicotte, Audric Cussigh, Quentin Lecocq, Hugo Belhassen, Gaëlle Quemener, Julie de Lafrenière et Jimmy Pettigrew

ANNÉE

2018

DURÉE

1:26:41

SYNOPSIS

Montréal, Québec, Canada. Quelle est cette fumée verdâtre s’insinuant dans les rues? Quel que soit le mal étrange infectant chaque quartier, aucune issue n’est possible. Le salut de Montréal repose-t-il sur les épaules de ce « gardien » nouvellement arrivé en ville? Montréal Dead End est un long métrage collaboratif composé de quinze segments. Un segment par quartier. Un quartier par cinéaste, livrant ainsi sa partie de l’histoire. Dix-huit réalisatrices et réalisateurs ont donc contribué à cette fresque horrifique, portée par l’interprétation de plus de 90 comédiens et comédiennes et le savoir-faire de plus de 200 artisans du cinéma. D’une ombre menaçante dans le centre-ville à une rencontre sensuelle, mais mortelle, dans le quartier gai en passant par un jeu du chat et de la souris sur le Mont Royal, la métropole québécoise sera, l’espace d’une journée, en proie à la terreur et à l’horreur. Bienvenue à Montréal. Aucune issue n’est possible.

FESTIVALS et PRIX

Festival international du film fantastique de Bruxelles – 2018
Festival Fantasia – Montréal – 2018
Hell de Janeiro – 2018
Festival de Cinéma de la Ville de Québec – 2018
Festival SPASM – Montréal – 2018
Festival Frissons du Nord – 2018
Festival The Blood in the Snow – Toronto – 2018
Toronto Indie Horror Fest – 2019
Les Rendez-Vous Québec Cinéma – Montréal – 2019

Prix OR du Meilleur long-métrage canadien ou québécois – Festival Fantasia – 2018
Prix du Public du meilleur long-métrage – ​Festival Frissons du Nord – 2018
Best Picture – Festival The Blood in the Snow – Toronto – 2018
Best ensemble – Festival The Blood in the Snow – Toronto – 2018

Genèse du projet

18 réalisatrices.teurs, 90 comédien.nes et plus de 200 technicien.nes se sont rassemblés pour produire cette anthologie fantastique. Celles.ceux-ci racontent à leur façon des évènements décalés qui se produisent dans les différents quartiers en utilisant leur couleur, et un court format de quelques minutes. Le film s’inspire de «Paris, je t’aime», mais avec des sujets qui rappellent plutôt «La quatrième dimension». Le projet s’est développé au cœur du mouvement Kino. Toutes.tous les réalisatrices.teurs ont eu cette connexion au mouvement, qui leur ont permis d’expérimenter avec le médium, et d’apprendre à travailler avec des microbudgets. C’est dans cet esprit que le projet a grandi, dont le but ultime est de sortir du circuit festivalier des courts métrages, et d’entrer tous ensemble à l’international dans les volets longs-métrages.

Montréal Dead End a bénéficié de l’appui de partenaires extraordinaires, tels que Cinépool, Département Caméra, Kino Montréal et de L’inis.