Kino Kabaret SPASM 2018

14 août 2018

Pour une deuxième année consécutive, Kino Montréal et le Festival SPASM feront équipe pour l’organisation d’un Kabaret dédié exclusivement au cinéma de genre!

Dans les prochaines semaines, 8 cinéastes seront sélectionnés pour réaliser un court métrage de genre (horreur, science-fiction, fantastique…) d’une durée de 6 minutes environ. Les tournages débuteront fin septembre et la première des films aura lieu au Théâtre Plaza le jeudi 18 octobre à la Soirée d’ouverture de la 17e édition du Festival SPASM qui aura lieu du 18 au 27 octobre 2018.

En 2017, le Kabaret SPASM avait clôturé en grand le festival avec pas moins de 16 courts métrages! Plusieurs de ces films ont par la suite fait la tournée des festivals d’ici et d’ailleurs.

BILLETS MAINTENANT EN VENTE!

MAQUILLEUSES FX ET TECHNICIENS SPÉCIALISÉS :
Proposez vous pour participez à ces tournages à info@kino00.com 

LISTES DES RÉALISATEURS PARTICIPANTS

Pierre-Luc_Gosselin

Pierre-Luc Gosselin

Pierre-Luc Gosselin est un réalisateur qui se spécialise en humour, en action et en effets spéciaux. Membre du duo d’humour audio-visuel Les Satiriques, il roule sa bosse en télé depuis plus d’une décennie. Il est derrière la conception et la réalisation de plusieurs projets tel que «Colocs.tv», «Contrats d’Gars», «Les Gars des Vues», «Le Bye Bye» ainsi qu’une multitudes d’ouvertures de galas québécois.

Tournage prévu les 29 et 30 septembre

Isa

Izabel Grondin

Le cinéma de genre est son cheval de bataille et ses courts métrages ont fait le tour du
monde, lui valant plusieurs prix et rétrospectives. Izabel Grondin a mis sur le marché la toute première compilation dvd de courts métrages horreur-fantastique au Québec, «Folies passagères: contes trash et sournois», sortie en novembre 2004. Son dernier court, «La table»,  s’est rendu en demi-finale de la course aux Jutra de 2014. En octobre 2015, elle sort une deuxième compilation dvd de ses courts métrages, «Folies passagères 2: contes troubles et déviants». Son premier long métrage, «Les oubliés / The Forgotten» est en financement. Elle est boursière de La Sodec et de Téléfilm Canada pour l’écriture de son 2ème long-métrage: «Hors-Piste».

Tournage prévu les 2 et 3 octobre

Cedric

Cédrick Provost

Propriétaire du Studio Café noir, Cédrick Provost est vu comme un « business Man » dans le milieu.  En revanche, il déteste ce mot ! Créateur de publicités et vidéoclips, Cédrick tente de s’éloigner des produits commerciaux et saute à pieds joints dans la création de courts-métrages.  Seulement quelques titres originaux se trouvent dans son portfolio, ceci-dit, il ne peut que vous surprendre.

Tournage prévu les 18 et 19 septembre

Charles Massicote
louscamble

Charles Massicotte et Lou Scamble

Charles Massicotte a débuté la réalisation en 2014 après avoir œuvré comme producteur au sein du domaine publicitaire pendant 15 ans.  Son premier court-métrage, «Love Me Tinder» (Prix Coup De Cœur de Super Écran 2015) a débuté son parcours dans un cinéma de fiction délicieusement drôle. On peut déjà reconnaître la signature loufoque et malaisante de ses films.  Diplômé du programme de réalisation cinématographique de l’Inis 2016, il sait orchestrer des mises-en-scène dynamiques pouvant soutenir une comédie amusante tout en laissant vivre la complexité émotive de ses personnages. Depuis le début de sa carrière, Charles a gagné plus de 7 prix pour des projets créatifs en animation, publicité et fiction, dont un Grand Créa, un Promax BDA à New York et le prix du meilleur vidéoclip francophone au Much Music Video Awards pour «Malajube Pâte Filo».

Lou Scamble est une artiste photographe, auteure et cinéaste. Son travail se démarque par son esthétique étrange et décalée, emprunt de surréalisme. En 2016 à l’INIS avec Charles Massicotte, elle signe l’écriture du court métrage Le Propriétaire est un télescope, qui sera présenté dans plusieurs Festivals tels que Fantasia, le FNC, les RVCQ, Longue vue sur le court, entre autres. Son 2e court métrage La Cour des Mirages, réalisé par Zoé Pelchat, a pris l’affiche en 2016 au Cinéma Beaubien et du Parc, et a été présenté dans de nombreux festivals tels le Short film Corner de Cannes, le FNC, les RVCQ ou encore le Festival du Cinema en Abitibi Témiscamingue. Il a reporté le prix du meilleur film au Festival de Lévis. Lou travaille actuellement à l’écriture de son premier long métrage de fiction.

Tournage prévu les 10 et 11 octobre

Louis-DavidJutras

Louis-David Jutras

Depuis qu’il a remporté le prix du Meilleur film indépendant au New York film Awards et au TopShorts d’Hollywood avec son premier court métrage produit dans le cadre du Kino International, Louis-David Jutras a la piqûre pis … ben c’est ça là.

Tournage prévu les 2 et 3 octobre

M.bechard

Marie-Claude Béchard

Après des études en cinéma à l’institut Trébas en 2007, Marie-Claude Béchard écrit plusieurs scénarios, en particulier d’horreur et de fantastique. En 2011, elle poursuit ses études à L’ECTQ dans le programme de réalisation, puis réalise son premier court métrage «Les pêcheurs». Depuis, elle participe à de nombreux kabarets où elle réalise «La porte» et «Cette chose».

Tournage prévu les 6 et 7 octobre

Capture d’écran 2018-09-13 à 14.39.51

Christopher Williams

Christopher Williams a longtemps travaillé comme concepteur, scénariste et animateur à la télévision.  Comme réalisateur, il touche autant à l’humour qu’au drame et il a signé plusieurs projets de publicités et de courts métrages pour le web.

Tournage prévu les 22 et 23 septembre

PHOTO CHARLES-LOUIS
PHOTO MENAD

Charles-Louis Thibault et Ménad Kesraoui

Après des études randoms en cinéma, théâtre et histoire, Charles-Louis s’est lancé corps et âme dans un emploi en marketing après avoir été refusé à deux reprises en film production à Concordia. Ayant perdu son âme dans le-dit emploi, il découvre le mouvement Kino et organise un immense complot pour en devenir le directeur artistique, complot qui porte finalement fruit au printemps 2012. Après quatre années à la barre du mouvement, il laisse la place à une nouvelle génération de créateurs et se penche aujourd’hui sur le développement de ses projets personnels autant en écriture que sur Tinder. Son amour des chiens est légendaire.

Photographe autodidacte, Ménad a décroché son premier contrat pour une campagne nationale à l’âge de 18 ans. Sa passion pour le cinéma a cependant rapidement pris l’ascendant sur sa carrière. Évolue comme directeur de la photographie depuis plus de cinq ans, il a rapidement réussi à créer son propre lexique visuel. Passionné par son désir de créer des images fortes avec des histoires puissantes, il est désormais également réalisateur.

Tournage prévu les 22 et 23 septembre